Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

Calcaire en tranche

Élégantes plaques de calcaire, quiétude du bassin-miroir et espaces fleuris donnent à ce jardin de Louise Harrison-Holland une atmosphère particulièrement propice à la méditation.

TEXTE BRICE LE FORT / PHOTOS NATHALIE PASQUEL

 

 

QUAND LA LUMIÈRE DEVIENT JARDIN

Les lignes géométriques de ce jardin pourraient sembler froides sur un plan d’architecte, mais insérées dans la verdure du lieu, au beau milieu des pins, elles prennent toute leur dimension visuelle. La clarté engendrée par le calcaire apporte une ambiance magique, soulignée par les zones sombres des bassins. Cette élégance repose en grande partie sur la faible épaisseur des plaques de pierre, posées sur un support noir qui les rend carrément aériennes. D’où la parfaite harmonie avec les réflexions sur le bassin. Le visiteur a presque l’impression de marcher sur des plaques flottantes, prêtes à dériver au gré des mouvements. Bien entendu, la stabilité de l’endroit est avérée, et permet de se laisser aller à la détente, d’autant que le calcaire restitue agréablement la chaleur du soleil.

 

 

NPAC_1307310801

Îles suspendues 

Un agencement soigneux des dalles de calcaire laisse penser qu’elles flottent littéralement à la surface du bassin. Leur finesse conforte cet effet, en leur offrant une touche de légèreté quasiment aérienne.

NPAC_1307310789

Réflexions 

Le fond sombre du bassin est bien sûr en opposition visuelle avec le calcaire blanc de l’espace de détente, mais la principale fonction de cette eau noire est de réfléchir le ciel et donner quelque part au visiteur l’impression de marcher parmi les nuages. Attention à ne pas se laisser envoûter et risquer de tomber à l’eau !

 

 

NPAC_1307310785

Jeux de lumière 

Le quasi blanc des dalles de calcaire réfléchit la lumière sur les Echinacea ‘White Susan’, Molinia caerulea ‘Transparent’, Cosmos atrosanguineus. On est presque dans un studio photographique à ciel ouvert, où les zones obscures s’évanouissent.

 

 

NPAC_1307310775

Succession de plans 

Encouragé par les découpes des zones claires, le regard bondit de plan en plan, pour terminer sa course sur la maison des propriétaires. L’harmonie des matières et des formes est sublime, et la végétation est transcendée par la rigueur architecturale.

NPAC_1307310823

Coup de rosé 

Les Echinacea x purpurea ‘Pink Double Delight’ ont été choisies pour leur teinte rosée, qui se marie à la perfection avec les tons chauds du calcaire composant les dalles. Cette espèce présente l’avantage de pousser en touffes fournies, toujours plaisantes pour les yeux dans une ambiance architecturale travaillée.

 

 

NPAC_1307310793

Coup de sirocco 

L’association de l’Anemanthele lessoniana ‘Sirocco’ aux feuillages de couleur cuivre se marie parfaitement avec les Echinacea x purpurea ‘Pink Double Delight’. Les massifs donnent un relief marqué aux compositions végétales. Ils contrastent à merveille avec les dalles rectilignes.

 

 

NPAC_1307310788

Zone farniente 

La partie réservée à la détente est soulignée par le banc en calcaire, qui forme un très bel angle droit. Son dessin en « L » lui offre un aspect aérien très plaisant, qui vient soutenir celui des dalles très fines « posées » sur l’eau.

 

 

NPAC_1307310803

Strates 

Le calcaire qui compose le banc est réalisé en strates de plaques fines, d’agencement assez proche de la manière dont se déposent naturellement les sédiments qui composent cette roche. Un clin d’œil à la nature, et un rappel des dalles fines au sol.

 

 

NPAC_1307310804

Ombres chics 

Le jeu de lumière dans l’ombre du banc trouve un aspect graphique dans les strates qui le composent. Avantage de ces superpositions, il est facile de changer une plaque qui pourrait se briser.

 

 

NPAC_1307310794

Graphisme 

Le graphisme et l’assemblage des dalles est magnifique, et permet en outre à l’eau de circuler dans le bassin, afin d’être filtrée si nécessaire. Un bassin auquel l’amateur de poissons peut ajouter un peu de vie, pour faciliter la relaxation visuelle.

 

 

NPAC_1307310815

Un entretien simple 

Avantage de cette conception en strates de calcaire, elle est très simple à réaliser, avec des matériaux faciles à se procurer. En outre, le calcaire est d’un entretien aisé, avec un coup de jet haute pression de temps à autre.

 

 

NPAC_1307310809

Étagement des plantes 

En plus des plantes vivaces et annuelles, il est judicieux de prévoir un étagement saisonnier des fleurs, pour faire évoluer les couleurs au gré des ambiances. Une opposition des teintes pouvant se superposer visuellement est une belle garantie d’harmonie.

le détail à retenir

L’opposition entre les plaques de calcaire, alignées au millimètre, et les plantations de graminées et des autres vivaces, aux allures de sauvagine, permet de s’affranchir des classiques contrastes de couleurs. 

 
Paysagiste : Louise Harrison / www.bluetulipgardendesign.co.uk
Un jardin présenté lors du Tatton park Flower Show, Manchester 2013

 

 

 

Pour en savoir plus…



Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

5 × 4 =