Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

Douceur exotique : (tout) petit jardin à ambiance tropicale

Dans un environnement dépaysant de plantes venues d’ailleurs, cet espace de détente gourmande permet aussi de se réchauffer autour d’une cheminée d’extérieur.

TEXTE PATRICK MIOULANE // PHOTOS NATHALIE PASQUEL / WWW.JARDINS.PHOTOS

 

UN RÊVE À BUDGET LIMITÉ

Pour leur projet d’aménagement d’un coin terrasse d’une cinquantaine de mètres carrés en plein cœur de ville, les propriétaires ont fait confiance au paysagiste Roger Smith. Le challenge était de créer un lieu convivial et totalement dépaysant sans dépasser un budget d’environ 15 000 €. Le concept a été celui d’une « jungle urbaine » avec une forêt de bambous (Phyllostachys bissetii) qui isole complètement de l’environnement extérieur, atténuant les bruits et dissimulant les immeubles alentour.

L’impression d’écrin est encore renforcée par la pergola qui structure l’espace sans l’emprisonner. Les superbes pieds de fougères arborescentes accentuent la sensation de jardin tropical que procure l’abondance de la végétation. Pour agrandir visuellement l’espace qui mesure 6 m de large et 8 m de long, le paysagiste a surélevé la terrasse de 50 cm par rapport au niveau du sol. On y accède par cinq marches basses qui génèrent un effet de perspective des plus réussis. C’est un endroit frais car ombragé par un grand arbre existant.

 

Un peu de Tasmanie

Évoquant les temps préhistoriques et l’île australienne d’où elles proviennent, les fougères arborescentes (Dicksonia antarctica) n’ont pas leur pareil pour composer un décor dépaysant. Elles sont accompagnées de Rodgersia pinnata aux feuilles amples et des ombelles blanches des Cenolophium denudatum.

 

16 m2 de terrasse

Formant un carré de 4 m de côté, l’espace à vivre est recouvert de lames de bois (pin étuvé). L’appareillage en quatre triangles compose un motif à la fois simple et décoratif qui apporte une touche personnelle à ce lieu de convivialité.

 

Bordure élégante

Semblant émerger de la végétation, l’escalier est bordé de vivaces : les touffes herbacées de Carex morrowii ‘Mosten’, les ombelles du persil balte (Cenolophium denudatum) et des épis vaporeux blanc rosé des Tiarella wherryi.

 

Pergola jardinière

Les montants de la tonnelle en fibre de verre assurent une totale insensibilité aux intempéries et aux écarts de température. Les poutres horizontales creuses servent de jardinières qui accueillent des pervenches (Vinca major) dont les tiges souples retombent comme un rideau de verdure, sans nuire à l’éclairage naturel de la terrasse. Un système d’irrigation automatique est intégré pour limiter l’entretien (il peut être automatisé avec un programmateur).

 

Bouquets vaporeux

En mai et juin, les épis blancs dressés de la tiarelle (Tiarella wherryi) apportent une note de douceur. Cette vivace rustique (-15 °C) conserve la quasi-totalité de son feuillage lorsque l’hiver est assez clément. Elle apprécie la mi-ombre et un sol qui reste frais en été.

 

 Un mobilier moderne et durable

Fabriqué sur l’île philippine de Cebu, le salon de jardin (Saint-Marin Collection d’Alexander Rose) est constitué d’un cadre en aluminium sur lequel sont tressées, comme sur un panier en rotin, des fibres en résine de 3 mm de diamètre qui résistent aux intempéries et aux UV. Ces meubles sans entretien peuvent rester dehors toute l’année.

 

 

Plante de la préhistoire

Existant depuis l’époque des dinosaures, la fougère arborescente (Dicksonia antarctica) peut atteindre 15 m de haut. Il faut éviter d’exposer la plante au gel (minimum -5 à -7 °C), ce qui nécessite de disposer d’une véranda pour l’hivernage. Arrosez beaucoup l’été.

 

 

Un bac d’une élégance discrète

Réalisés en fibre de verre, les contenants « Green Lisbon » (Garden house design) se caractérisent par leurs grandes dimensions (jusqu’à 60 cm de diamètre et 1,50 m de haut) et leurs lignes épurées. Adaptés pour une utilisation à l’extérieur, ils sont munis de trous de drainage. Ici, ils sont plantés d’heuchères et d’ophiopogon noirs.

 

 

Four à pizza

Cette cheminée d’extérieur fabriquée en Sardaigne avec des briques réfractaires, adopte une forme de dôme avec un foyer de 60 cm de large et 1,20 m de haut (poids 200 kg). Disposant d’une desserte, elle est posée sur un gabion de galets.

 

 

 

Le détail à retenir

Pour respecter les limites du devis, l’escalier est réalisé en dalles triple épaisseur de calcaire noir pour les contremarches et en carreaux de béton dont la finition évoque le granit pour les marches. Cette association de teintes neutres renforce le côté « design » de l’endroit.

 

Paysagiste : Roger Smith / www.gardenhousedesign.co.uk
Un jardin présenté lors du Hampton Court Flower Show, 2012

 

 

1 commentaire

  • Dumortier

    Bonjour, pourriez vous m’indiquer où se procurer le four à pizza en forme de dôme fabriqué en Sardaigne
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

dix-neuf − treize =