Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

Échec et mat, le jardin au centre de l’échiquier…

Échiquier géant ? Piste de danse ? Que nenni ! Quand dallage et végétaux se font écho dans des carrés conçus dans un dessein purement esthétique ou dans une acception plus ludique. Petit précis de géométrie…

 

TEXTE ANTOINE PETIT

 

 

 

NPAC_081110210

Composition structurée

Dans ce jardin traditionnel à la française, cette composition particulièrement structurée marie des dalles en pierre, de jeunes buis en pleine croissance et de forme circulaire lesquels sont entourés de buis de forme carrée ou rectangulaire (Parc floral de Haute-Bretagne).

 PHOTO NATHALIE PASQUEL 

 

 

NPAC_1211280429

Du sol au mur

Des carrés de buis taillés de dimensions strictement identiques auxquels font écho trois carrés de graminées en panneaux verticaux tels des murs végétaux. Sans oublier les bûchers décoratifs au sein desquels se sont glissés quelques abris à insectes et, au fond, dans son bac en zinc, un magnifique arbre taillé en nuage, un Ilex crenata (houx crénelé du Japon).

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

 

ECHEC-ET-MAT

Carré aquatique

Un échiquier géant transformé en jardin aquatique qui héberge dans des carrés bien différenciés et sans débordement des nénuphars et autres plantes d’eau. Un must pour tout joueur d’échecs invétéré !

PHOTO N. & P. MIOULANE

 

NPA_091022069

Paillasson gazon

Une série de paillassons en gazon qui viennent traverser un tapis de d’Heuchera ‘Peach Flambe’ (Heuchère) cultivés en plate-bande. L’heuchère à grandes feuilles qui redevient à la mode a l’avantage de changer de couleur tout au long de l’année, passant du pêche abricot foncé au moment du printemps à la prune l’hiver venu.

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

NPAC_120515162

Académie des neuf

Sur cette petite terrasse avec, en arrière-plan, des Cupressus sempervirens (cyprès d’Italie), le dallage de teinte rouge signé Bradstone (paysagiste : Olivia Bochet) constitue un élément décoratif de couleur qui perdure toute l’année.

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

 

NPAC_0810201120

Quatre au carré

Des pas japonais en béton qui, tels de mini-piliers, surgissent pour traverser en toute quiétude ce bassin central entre les deux chutes d’eau. Une réalisation absolument magnifique créée par le paysagiste Dan Sterry.

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

NPA_050704588

Plein sud

Sur cette petite terrasse étagée, la partie dallage a été jointoyée avec des plantes grasses (Sedum). Ce qui s’avère autrement plus original que s’il avait été semé du gazon. Et pour cette terrasse orientée en plein soleil toute la journée, c’est une assurance de tranquillité au niveau de l’entretien : peu d’arrosage et pas de coupe minutieuse.

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

20467_CNI

Le verre est en bleu

C’est du contraste des couleurs et des matières que naît l’originalité de cette plate-bande. Du concassé de verre bleu finement broyé qui brille avec les rayons du soleil alterne avec un tapis de Soleirolia soleirolii (helxine), une plante couvre-sol qui nécessite un entretien régulier si l’on veut la maintenir dans ses carrés de culture car l’helxine peut avoir, dans le temps, la fâcheuse tendance à se propager.

 PHOTO CLIVE NICHOLS

 

NPAC_1211280282

Black & white 

Éminemment élégante, authentiquement design, cette composition de dallage noir et ce damier noir et blanc !

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

 

NPA_091022132

Du rose à l’âme

Voilà qui n’est pas commun, le dallage s’est transposé sur les murs là où on a coutume de le trouver au sol ! Autre trait d’originalité : l’alternance des deux tons de rose. Un élément de décoration bienvenu lorsque l’on veut dissimuler un mur abîmé et que l’on souhaite donner un peu de dynamisme à une terrasse ou un balcon orienté au nord ou qui n’est guère ensoleillé.

 PHOTO NATHALIE PASQUEL

 

 

39576_CNI

Hors des sentiers battus

Plutôt que de concevoir une allée bien rectiligne, bien agencée, le paysagiste a souhaité faire se mêler à la fois le dallage en pierre et le gazon. Du dallage en pierre ou des plaques de gazon, on peut d’ailleurs légitimement s’interroger sur lequel des deux va prendre le dessus sur l’autre. Question ouverte ! (Les Jardins de Marks Hall)

PHOTO CLIVE NICHOLS

 

 

 

TDU_121121849

Une pergola originale et efficace

C’est par le biais des lanières en tissu qui s’entrecroisent que naît un subtil jeu d’ombres qui, bien évidemment, fluctuent selon les heures du jour (création : Agrocampus Ouest, Festival des jardins Chaumont 2012).

PHOTO THOMAS DUPAIGNE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

seize − sept =