Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

Des espaces réservés pour chaque moment de la journée

Pour accompagner tous les moments de la journée, ce jardin d’un peu plus de 200 ms’organise autour d’espaces à la finalité bien déterminée, l’un est dédié aux repas, quand un autre est voué au repos, à la contemplation ou encore à la promenade. Invitation…

TEXTE BRICE LE FORT // PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

 

 

 

 

 

ÎLOT DE NATURE AU CŒUR !

Dans un grand bassin, dont le volume rappelle celui d’une piscine, le jardin de Robert Myers intègre deux espaces végétaux. L’un est tout simple, presque dépouillé, avec une pelouse qui occupe l’espace neutre d’un rectangle bien tracé. Plus original, l’autre est planté de Deschampsia cespitosa, qui font presque oublier les lignes droites du cadre, et sont habitées par des buis taillés en forme de dôme, qui apportent des reliefs à l’esprit très zen. Cet ensemble forme une presqu’île dans le grand bassin, qui appelle à la détente et à la relaxation. Le mur du fond en plaques de bois sculpté, devant lequel se détachent des Sorbus aucuparia (sorbier des oiseleurs), vient encadrer la scène, et isole confortablement l’endroit. Une sculpture en bronze et en marbre composite de Ben Barrell surgit étonnamment d’un bassin et vient compléter la décoration du lieu.

 

 

NPAC_1305210244

Coin détente

Cette belle et majestueuse allée en bois exotique iroko mène à un petit salon formé des célèbres fauteuils blancs signés Knoll (Collection 1966 de Richard Schultz). Juste idéal pour méditer au bord du bassin vert. L’ombre apportée par l’angle du mur doit être agréable en été !

 

 

NPAC_1305210222

Bain de nature

Des topiaires de Buxus sempervirens (buis) émergent d’un massif de style champêtre avec graminées et vivaces. Les volumes de cet étonnant jardin font penser à un coin piscine. Si l’eau du bassin est bien là, cette structure est surtout habitée par le végétal. Une idée de recyclage une fois les enfants envolés ?

 

 

NPAC_1305210069

Contraste

L’opposition entre le carré de gazon tondu avec art et l’apparent « fouillis » des dômes de Buxus sempervirens (buis), encadrés par les graminées Deschampsia cespitosa (canche cespiteuse) en touffe, renforce l’impression de naturel offerte par ce jardin. C’est un bon moyen de laisser un carré s’émanciper, auquel il est intéressant d’ajouter quelques fleurs champêtres selon votre bon plaisir.

 

 

NPAC_1305210095

Encadrement pratique

Il est toujours important de prévoir un cadre en dalles autour d’une composition végétale, ne serait-ce que pour en faciliter l’entretien. Ainsi, il devient plus facile de circuler autour des carrés, pour ôter les fleurs fanées ou tondre…

 

 

Tout en rondeur, les galets de granit font écho aux dômes de buis.

 

NPAC_1305210232

Matières brutes

Ces gros galets de granit du sculpteur Ben Barrell, aux profils finement polis, stabilisent visuellement le regard et renforcent la « zenitude » de l’environnement esthétique du jardin.

 

 

NPAC_1305211589

Chaleur du bois

Tons chauds de l’allée, dalles murales et plancher du coin repas font tous appel au bois. Cette matière facile à travailler apporte toujours une belle chaleur visuelle, propice à la méditation… ou à la sieste !

 

 

NPAC_1305211590

Dialogue art et plantes

Cette jolie sculpture de Ben Barrell symbolise le végétal, avec sa graine portée par les deux bras verticaux. La verticale répond également aux formes élancées des iris des marais, particulièrement à l’aise les pieds dans l’eau.

 

 

NPAC_1305210124

Effet de perspective

L’alignement de galets de plus en plus petits forme une perspective visuellement agréable, qui présente l’avantage d’augmenter artificiellement l’impression de profondeur : pratique dans un petit jardin !

 

 

NPAC_1305211649

Contraste de matières

La pergola, où s’abrite le coin repas, est en bois exotique iroko astucieusement découpé, qui tranche avec le châssis métallique.

 

 

NPAC_1305210041

Habillage

L’utilisation de bois imputrescibles assure une bonne durée de vie aux composants de ce jardin. Ils se patinent avec la lumière et les matières deviennent de plus en plus homogènes avec le temps. Une harmonie particulièrement agréable dans un lieu de détente. Le mobilier (table et chaise) est issu de la collection Japan d’Estudi Hac.

 

 

La couleur prend possession du jardin.

 

 

NPAC_1305210123

Osez la couleur !

Dans le grand camaïeu de vert formé par les Buxus sempervirens, il est judicieux d’ajouter quelques touches de couleurs, dues aux Lychnis dioica (Silène) et Anthriscus sylvestris ‘Ravens Wing’ qui soulignent les volumes.

 

 

NPAC_1305211654

Géométriques

Pleins feux sur les fleurs géométriques de la table et des chaises de la collection Japan de l’éditeur espagnol Estudi Hac.

 

 

NPAC_1305210065

Évolution

Un jardin évolue vite à la belle saison. Certains endroits imposent une coupe régulière, mais en laisser d’autres s’exprimer naturellement est un bon moyen de découvrir toutes les facettes du potentiel des plantes.

 

 

NPAC_1305211591

Jeux de lignes

Séparer les différentes zones d’un jardin est pratique, mais c’est aussi l’occasion de renforcer l’aspect graphique de vos compositions. Dessinez vos plans à l’avance pour bien mûrir votre projet.

 

 

NPAC_1305211585

Coin détente

Le coin détente de ce jardin, formé d’un trio de fauteuils Knoll, Collection 1966, est positionné dans le coin haut/droit de la composition. En plein dans la zone « nombre d’or », où se trouve le point fort visuel des peintres et architectes !

 

 

NPAC_1305210080

Teinte crue

Ce mur peint en rose tyrien peut paraître étonnant, mais il contraste à merveille avec le vert environnant et lui donne de la profondeur.

 

 

NPAC_1305210268

Haie coupe-vent

La présence d’une haie d’Acer campestre (érable champêtre), taillés en rideau, est toujours judicieuse dans un jardin. Elle protège du vent à l’automne, elle fait de l’ombre en été et apporte un volume vertical esthétiquement plaisant. Une taille régulière est indispensable pour ne pas étouffer la végétation située dessous.

 

 

NPAC_1305211659

Écoulement

Le long de cette jolie fontaine verticale, l’eau élevée par une pompe électrique chute en rebondissant le long des galets. Elle ajoute de la fraîcheur au jardin, et oxygène l’eau au passage. Un filtre au niveau de la pompe est également pratique pour garder une eau propre.

 

Le détail à retenir

L’usage d’essences locales garantit la bonne tenue du jardin au fil des saisons, et simplifie son entretien dans les différentes configurations de températures et d’humidité. Il est également plus simple d’introduire de nouveaux plants, avec l’assurance d’une parfaite compatibilité génétique.

 

 

Paysagiste : Robert Myers / www.robertmyers-associates.co.uk
Un jardin présenté lors du Chelsea Flower Show, Londres 2013

 

 

 

1 commentaire

  • ryuma

    Pourquoi un carré de pelouse qu’il faut tondre, plutôt qu’un tapis couvrant d’helxine par exemple ?

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

trois × quatre =