Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

Archi design… un jardin d’architecte

Aux limites de l’architecture et du paysagisme, le Suédois Ulf Nordfjell aime jouer avec les matières naturelles, opposant le brut du travertin et la sophistication du chêne sablé mais aussi l’eau et l’acier corten avec un talent inégalé.

TEXTE BRICE LE FORT // PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

 

 

 

 

L’INFLUENCE DES TERROIRS FRANÇAIS

Le choix des matériaux, des arbres et de la composition de ce jardin a été en partie dicté par l’amour des paysages français, et notamment ceux de Champagne, appréciés par l’artiste pour ses ambiances intimistes, ainsi que ceux du pourtour méditerranéen, synonymes de chaleurs estivales. D’où l’opposition entre les plantations de zones semi-désertiques, qui contrastent avec l’opulence de carrés plus fournis. On notera que la circulation dans le jardin est optimisée par des chemins en carreaux de travertin, sur lesquels on peut marcher aisément les pieds nus, après s’être rafraîchi quelques instants sur le banc situé au-dessus de la cascade. 

 

 

 

NPAC_1305210401

Miroir de l’âme

Guidé par l’angle droit formé par les équerres en chêne imposantes, le regard se dirige naturellement vers la douce cascade. Le voile d’eau pure et transparente valorise la pierre brute et stabilise la composition. 

 

NPAC_1305210364

Entre steppes et Méditerranée

Suédois, le paysagiste, Ulf Nordfjell, s’est probablement inspiré des landes steppiques de Stora Alvaret (Île d’Öland, Suède), dont l’ambiance quasi-méditerranéenne a ce petit quelque chose de particulier qui transparaît ici. Côté végétation, on relève la présence de lavandes, de touffes de Hakonechloa macra, de taxus baccata (if taillé), de Lilium ‘Orange Marmalade’, etc.

 

 

NPAC_1305210423

Rappels visuels

D’astucieux rappels de couleurs répondent à la teinte brune des espaliers en chêne sablé. Ils ajoutent encore à la profondeur des perspectives, qui donnent à ce jardin toute son ampleur visuelle. Belle réussite compte tenu du recul limité dont disposait l’artiste !

 

 

 

NPAC_1305210415

Chêne sablé

Le rendu brut du chêne sablé contraste à merveille avec le travertin des dalles qui composent la cascade. La lumière est joliment exploitée !

 

 

NPAC_1305210445

Statue d’Orphée

L’énigmatique statue d’Orphée, bronze de Carl Milles, ajoute ce qu’il faut de mystère à ce fabuleux jardin. Il brandit sa lyre, prêt à charmer les éléments de ses notes magiques.

 

 

NPAC_1305210431

Bois et acier

Bois de chêne sablé et acier corten de la paroi sont de teintes identiques, mais s’opposent magnifiquement par leurs matières : l’une brillante, l’autre mate, pour un effet de profondeur particulièrement réussi. 

 

 

NPAC_1305210411

Chaleur de la pierre

Les différentes couleurs du travertin enchantent les chemins de circulation. La chaleur de la pierre qui les compose introduit une notion de confort plaisante. Au sol, un tapis de Viola corsica est associé aux boules de Teucrium fructicans.

 

 

 

NPAC_1305211728

Travertin

À la fois brut et sensuel, le travertin est un tuf calcaire particulièrement élégant au jardin. Il se travaille aisément et conserve, même finement poli, un aspect naturel qui s’intègre joliment avec les jeux d’eau.

 

 

 

NPAC_1305211727

Aire de détente

Un jardin pour les yeux, c’est magnifique, mais pouvoir s’y ressourcer en méditant tranquillement au milieu des éléments naturels est un plaisir rare, qu’il faut anticiper quand on trace les plans du jardin.

 

Paysagiste : Ulf Nordfjell / www.nordfjellcollection.se
Un jardin présenté lors du Chelsea Flower Show, Londres 2013

 

 

 

Pots Lumineux

 

2 commentaires

  • DUCAUD

    hello
    merci de m’indiquer dans quel numéro je peux trouver cet article archi design
    bien cordialement

    • La rédaction

      Bonjour.
      Merci de votre intérêt pour notre magazine. Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article dans le livre « Jardins Design ». Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

sept + huit =