MENU
Décoration pour le jardin, céramique représentant des coquelicots, création Maria Siri

L’art au jardin

Il est rare d’être inondé par une telle émotion. Et pourtant à la découverte de ces coquelicots ornementaux créés par Maria Siri, c’est la même réaction unanime qui nous a assaillis tout comme l’ensemble des visiteurs de Rencontre de Jardins dans le cadre des pépinières Derbez à Gassin. Car, dès l’entrée, on a été saisi par la beauté de ces coquelicots qui semblent nous porter un regard inquisiteur.

Tout en céramique, tous fabriqués de ses mains, ils sont chacun individuellement une création mais c’est une fois réunis collectivement qu’ils forment une œuvre magistrale. Pour décorer un massif très végétalisé ou, au contraire, une aire plutôt aride et dépourvue de toute décoration, ces coquelicots apportent un supplément d’âme, une touche de poésie, un instant d’éternité qui font si souvent défaut dans nos quotidiens. On est tombé sous le charme. Maria les commercialise au prix unitaire de 35€.
Preuve s’il en était besoin de l’engouement que suscitent ces coquelicots, Maria a été conviée à participer à une journée tout à fait exceptionnelle, les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement allié de 1944. C’est donc dans ce cadre prestigieux, sur la plage d’Arromanches que 1000 coquelicots de Maria Siri se sont posés le temps d’une marée basse. À chacun son interprétation, les mots de Maria résument son ressenti devant ces “Mille coquelicots pour la paix” : “Certains y verront le rouge des soldats tombés, d’autres la terre qui but ce sang, d’autres encore un hommage à la fleur emblématique de nos voisins britanniques. Et pourquoi pas ? L’art se plie aux interprétations de chacun : pas de vérité à chercher ! Mais pour moi, ces fleurs en terre, fragiles et colorées, symbolisent plutôt la renaissance, cette force qui fait jaillir la vie des terres brûlées, la fleur du désert et l’espoir du désastre. Mes coquelicots façonnés un à un parlent aussi des hommes, uniques et multiples, identiques et singuliers.”
http://sirimaria.wix.com/siri-maria

 

Decoration Coquelicot Maria Siri

Ceramique Coquelicot Maria Siri

 

Nid vegetal Catherine Cocherel Teddy Seguin

L’art du vivant

Dès le départ, Catherine Cocherel a l’envie de travailler le vivant. Au démarrage, elle crée des sculptures éphémères où l’humain s’entremêle avec des structures naturelles. Puis, elle se met à entourer des objets, à travailler le tissage pour parvenir à développer une technique très originale de sculptures végétales. À partir de structures filaires qu’elle habille de végétaux qui sont élaborés en collaboration avec Jérôme Botella, pépiniériste de L’Arc en Fleurs à Saint-Christol. Ici, un véritable cocon, un nid végétal qui engendre une expérience à la fois visuelle mais aussi olfactive. Sans oublier le toucher. Une magicienne !

 

 

Banc Miroir Cecile Planchais

Reflet

C’est lors de Rencontre de Jardins qui s’est tenue à Gassin autour de la thématique de l’art au jardin que Cécile Planchais a exposé son prototype de Banc-Miroir. Un superbe banc tout inox qui se métamorphose au gré du décor dans lequel il s’intègre et des heures de la journée. Alors que vous êtes paisiblement assis, un simple nuage peut venir s’incruster à votre côté et se muer en un compagnon le temps d’un instant. Une expérience unique, toujours renouvelée. Une réussite absolue en termes de design.

 

 

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *