Recherche de contenu, d’articles, de vidéos

LES PLUS BEAUX JARDINS au sommaire du numéro 4

les plus beaux jardins numero 4

Tout ce qui est petit est beau !

L’ÉDITO

L’été s’en est allé, si tant est qu’il ait même démarré dans les contrées les plus septentrionales de l’Hexagone. Mais il en est ainsi… Dans notre région de Fontainebleau, de tout l’été, je n’ai d’ailleurs pas eu besoin, une seule fois, de saisir le tuyau d’arrosage. Une situation un peu extrême qui n’a d’équivalent que dans la verdeur de notre gazon ! Même les vendanges, cette année – dans les vignobles qui n’ont pas été victimes des intempéries –, ont été parfois troublées et inhabituelles par leur précocité. L’occasion pour nous de vous recommander notre sélection de jardins qui ont été édifiés au milieu des vignes. Des vignobles en guise de perspective, voilà qui a le mérite d’étonner et de fournir un arrière-plan de choix. Le tout avec des stratégies d’aménagement parfois bien différentes. Mais ce qui nous a occupé, nous, une partie de l’été, c’est la préparation de ce thème spécialement consacré aux petits jardins et terrasses. Entendons-nous bien sur l’appellation « petit jardin ». Car la modestie étant l’un des traits les mieux partagés des jardiniers, ils ont bien souvent tendance à en affubler leur jardin alors même qu’il dépasse une surface de plusieurs milliers de mètres carrés. Que l’on habite en ville ou dans un village, un petit jardin peut ne pas dépasser les 10 m2. Et pourtant on peut parfaitement créer un jardin, un véritable jardin. Plus question de rechigner, d’autant que les techniques pour feindre que votre jardin est bien plus grand qu’il ne l’est réellement sont légion. Alors pourquoi se gêner ? La seule réelle contrainte lorsqu’on possède un petit jardin, c’est qu’il faut tendre vers l’excellence. Plus un jardin est petit, et plus il doit être beau, soigné dans les moindres détails. Pour tous ceux qui ne veulent pas y consacrer du temps et disposent d’un budget très limité à la conception comme à l’entretien, une déco contemporaine est bien souvent la solution la plus adaptée. De quoi remiser une idée reçue. Bonne lecture !

PAR BRUNO WARASCHITZ

 

 

 

Les plus beaux jardins magazine numéro 4

 

 

Au sommaire du numéro 4…

 

Scènes de jardin

12  // Agrandir un petit jardin

Quand son jardin est comme engoncé entre des murs qui ont la fâcheuse tendance à l’écraser et à accentuer encore un peu plus la sensation de petitesse, impossible de repousser les murs… Et pourtant il existe plein de techniques, parfois originales et, pour certaines, plutôt faciles à mettre en œuvre.

 

VIGNES-DERBEZ-FERME-DES-LICES

Focus

Jardins au milieu des vignes

34  // Open-space

Pas de barrière, pas de clôture, pas de portail, le jardin trouve un prolongement naturel dans la vaste étendue de vignes à peine délimitée par des bosquets d’arbres et arbustes.

 

40  //  Le jardin en son domaine

Ancré au milieu des vignes, ce jardin est adossé au domaine de La Madrague, un nom mythique pour ne pas dire fantasmagorique.

 

50  //  Exotisme au vignoble

Ayant pour écrin les précieuses vignes de l’appellation Sauternes, ce jardin du Château Raymond-Lafon est l’œuvre de passionnés qui collectionnent les plantes avec ardeur. Un cru d’excellence…

 VIGNES-RAYMOND-LAFON

 

Design épuré, pureté des lignes

62  //  Minimaliste en tout point

Minimaliste à la fois par sa conception ultra-épurée, par sa palette réduite de matériaux et de végétaux mais également au quotidien compte tenu du faible entretien qu’il requiert.

 Jonathan Mark

68  // Loft outdoor

Résolument contemporaine, cette cour intérieure coincée entre des immeubles en plein Nice, sur la Côte d’Azur, a été conçue sur le principe d’un loft à l’inspiration orientale.

 

74  //  Tout en beauté, tout en récup’

En utilisant autant que possible des matériaux de récupération, la paysagiste britannique Kate Gould a aménagé une terrasse de rêve.

 

 

Quand le végétal crée le design

82  //  Le design à l’état sauvage

Voilà qui n’est pas le moindre des paradoxes de cette création : la paysagiste Elizabeth Seymour a voulu réaliser en plein cœur d’une zone urbaine un jardin d’allure sauvage envahi par la végétation. Juste une illusion ?

 

88  //  Silence dans la ville

Ce petit nid de verdure, coquet et discret, accueille en toute intimité les hôtes de la maison dissimulée dans une exubérante végétation.

 

92  //  Une terrasse en belvédère

Avec un budget inférieur à 9 000 € « clés en mains », ce rez-de-jardin a été aménagé comme une oasis végétale à laquelle on accède par des marches décalées. Dans sa conception, il s’agit d’une évocation européenne et contemporaine du jardin d’Éden. Cependant, rien n’empêche de l’apprécier ôté de toute quête de symboliques.

 

 

Mariage de matières, résolument innovant

 

Andy Sturgeon

98  //  Joyeuse invite au voyage

Au détour des allées, ce jardin vous invite à voyager dans les saveurs d’influence méditerranéenne en provenance du monde entier. Laissez-vous transporter…

 

106  //  Rencontre est-ouest

Souplesse végétale et décontraction des plantations du jardin d’Occident s’opposent dans ce jardin à la sobriété élégante et mystérieuse du jardin oriental.

 

olivia-bochet

112  //  Cap au sud… sud-est

Logé en plein Paris, ce toit-terrasse se pare d’atours très méridionaux qui vont des contreforts de la Méditerranée jusqu’aux abords de la mer de Chine.

 

118  //  Petit îlot naturel

Associant la virtuosité technique à la biodiversité, l’élégance à la convivialité et l’esthétique à la modernité, ce petit jardin de ville est un havre enchanteur.

 

 

Avant-gardiste ou bien… excentrique

Pierre-alexandre-risser

126  // Le vrai luxe,  c’est l’espace

Au cœur de Paris, une terrasse couvrant près de 200 m2 a été transformée en havre de calme et d’élégance par le paysagiste Pierre-Alexandre Risser (Horticulture & Jardins).

 

 

Clive-Nichols-Brighton

132  //  Miniature ultra-design

Mesurant seulement 6 m de long et 5 m de large, ce jardin de poche paraît plus grand, grâce à l’utilisation de dispositifs optiques astucieux qui visent sans cesse à tromper l’œil.

 

 

Plante rare

138   // Les fleurs de dentelle du concombre-serpent

Peu de jardiniers européens connaissent Trichosanthes cucumerina, un cousin asiatique de la courge (Cucurbitacées) que l’on consomme dans les jardins familiaux de l’Inde à l’Australie, mais qui doit être cultivé en serre pour produire sous nos climats.

 

 

Portfolio

140   // Intrigantes orchidées

Comptant plus de 20 000 espèces, la famille des Orchidacées recèle des plantes quasi mythiques, mais aussi et surtout des splendeurs de délicatesse, de graphisme et de couleurs.

 PORTFOLIO-ORCHIDEES

 

Scènes de jardin

154  //  Sélection mobilier, matériaux, végétaux, accessoires…

 

159  //  Anciens numéros

 

30 & 160  //  Bulletin d’abonnement

 

 

 

 

Pour commander ce numéro directement depuis notre boutique

http://www.lesplusbeauxjardins.com/produit/magazine-les-plus-beaux-jardins-numero-4/

 

 

Pour souscrire un abonnement directement depuis notre boutique, c’est ICI

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

douze + 15 =