Recherche de contenu, d’articles, de vidéos
Jardin urbain contemporain, paysagiste Elizabeth Daley

Propice à la méditation

Cherchant à mimer une ambiance monacale dans une version très contemporaine, ce jardin fait appel à des matériaux nobles et se visite comme une invite à la méditation.

TEXTE LUC FERRAND / PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

 

ESPRIT MONACAL POUR UN LIEU SAIN

Sur le papier, le projet était ambitieux, la jeune paysagiste Elizabeth Daley avait en effet décidé rien de moins que de singer, dans une acception contemporaine, l’atmosphère d’un monastère, d’en revisiter l’architecture en version design. Et il faut reconnaître qu’elle y est parvenue intelligemment et avec beaucoup de finesse. Sachant qu’elle souhaitait ardemment rendre le lieu propice à la méditation, à la tranquillité. Et, pour y parvenir, l’une de ses recettes a consisté à mélanger les éléments : le végétal, bien sûr, mais également, l’eau, le bois, la pierre. Dans le choix des végétaux, un soin particulier a été apporté. Vert, violet, jaune sont les trois teintes et les plantes médicinales sont fortement représentées. Une autre manière d’afficher la volonté d’un lieu sain. À noter que l’ensemble de la végétation correspond à une terrasse exposée au soleil. L’eau – la fontaine notamment – apporte cette sérénité, en masquant les éventuels bruits parasites. Le claustra en bois exotique de cèdre rouge qui entoure la partie terrasse isole de l’environnement extérieur et provoque cette sensation de solitude.
L’uniformité au niveau de la palette de couleurs utilisées concourt également à l’apaisement pour tous ceux qui ont la chance de s’asseoir sur le banc en cèdre rouge (Thuja plicata).

 

 

Cornus kousa Chinensis Terrasse

Elle est belle ma lavande !

Le Cornus kousa ‘Chinensis’ (Cornouiller du Japon) est cerné par des haies basses en buis taillé (Buxus sempervirens). Le parterre est également animé par d’innombrables Lavandula stoechas ‘Anouk’ (lavande à toupet, lavande papillon). Franchement magnifique cette lavande, dont le seul véritable défaut, c’est que tout le monde ne peut en planter car elle ne résiste pas (ou mal) à la froidure.

 

 

Terrasse Verbena bonariensis Achillea Marie Ann

Cèdre rouge

Le claustra mais aussi le banc sont en bois exotique, en l’occurrence en cèdre rouge. Ce choix concourt à créer une atmosphère sobre, bien entendu mais également chaleureuse car il s’agit d’un bois légèrement coloré. L’impact se ressent d’autant plus lorsque la lumière du soleil vient à manquer.

 

 

l’idée déco

L’ensemble du jardin repose sur une structure parfaitement symétrique. 

 

 

Claustra bois exotique

Vivace

Émergeant des dalles de pierre de cette terrasse, deux parterres de vivaces se font face des deux côtés du banc en cèdre rouge (Thuja plicata) : Achillea ‘Marie Ann’ (achillée), Verbena bonariensis (Verveine de Buenos Aires) au milieu de quelques graminées Miscanthus sinensis ‘Zebrinus’ (Eulalie), Stipa arundinacea ‘Sirocco’ et Stipa tenuifolia. De couleur pourpre, les fleurs de la Verveine de Buenos Aires ressortent nettement au bout de leurs tiges à l’apparence stricte. De quoi contraster avec le jaune des Achillea ‘Marie Ann’ qui rayonnent à leur pied.

 

 

 

Conçu comme un sanctuaire, ce jardin est dédié à la réflexion et la relaxation.

 

 

Terrasse contemporaine Elizabeth Daley

Symétrie parfaite

Ce jardin a été conçu dans le strict respect d’une symétrie avec, en son centre, cette sculpture sphérique imposante que l’on doit à Andrew Loudon (Drystone Walling). De chaque côté, se font face deux Cornus kousa ‘Chinensis’ (Cornouiller du Japon) qui donnent l’impression de vouloir s’affronter.

 

Le point sur…

If à baies
En prolongement du banc en cèdre rouge, des ifs à baies taillés (Taxus baccata) forment un véritable tableau végétal. Pour le moins original pour cet arbuste quasi exclusivement cantonné au rôle de haie. Compte tenu de sa longévité et de sa croissance lente, il est effectivement parfaitement recommandé. Il accepte des tailles parfois créatives. Ici, il est utilisé dans une logique purement décorative, façon comme une autre de le réhabiliter. 

 

Sculpture spherique

Perspective

Dans cet effet de perspective, la sculpture en pierre sphérique vient s’harmoniser avec les pierres de la fontaine et s’inscrit comme l’élément solide face aux plantes et fleurs, qui contrastent par leur légèreté et tout particulièrement cette superbe lavande papillon (Lavandula stoechas ‘Anouk’).

 

 

Fontaine bois pierre

Jeu d’eau

Voici une fontaine résolument moderne dont l’eau s’échappe en cascade. Le caractère classique est généré par les pierres qui l’encadrent en demi-cercle.

 

 

Miscanthus sinensis Zebrinus Achillea Marie Ann

Buxus sempervirens Lavande papillon

Buis bas

C’est avec beaucoup de rigueur que le buis (Buxus sempervirens) a été taillé en petite bordure basse et vient délimiter les deux massifs centraux. En périphérie, on relève une association de vivaces : Achillea ‘Marie Ann’ (achillée), Miscanthus sinensis ‘Zebrinus’ (eulalie), Echinacea purpurea ‘White Swan’ (échinacée)…

 

 

Banc bois exotique

Niche Claustra Sculpture

Analogie

Déclinaison de l’énorme sculpture qui gît au centre de la terrasse, cette version miniature déjà de bonne dimension a trouvé sa place dans cette niche aménagée dans le claustra et qui renvoie irrésistiblement aux niches fréquentes dans les lieux de culte.

 

 

Rigole jardin Elizabeth Daley

Rigole Dalle

Gué

Cette rigole a été édifiée tout autour de la terrasse en pierre. Elle sert de démarcation en quelque sorte, obligeant le visiteur du jardin à passer ce “gué” pour pénétrer dans la zone centrale. Une sorte de petit canal qui laisse repartir l’eau qui s’échappe de la fontaine.

Le détail à retenir

Pour créer une atmosphère apaisée et… apaisante dans son jardin, il faut veiller à conserver une certaine unité dans les couleurs qu’il s‘agisse de la végétation ou des matériaux. Unité également dans le dessin du jardin avec le respect de lignes géométriques très affirmées, pour ne pas dire très rigoureuses.

 

 

 

 

Paysagistes : Elizabeth Daley / www.elizabethdaley.co.uk
Un jardin présenté lors du Tatton Park Flower Show, Manchester 2010

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. Sont obligatoires les champs marqués par *

treize − huit =