MENU
Phormium tenax (Lin de Nouvelle-Zélande), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Un jardin bord de mer en harmonie avec la nature

Conçu en respect et en harmonie avec la nature environnante, ce jardin tout en terrasses étagées n’a de cesse de conduire le visiteur vers ce paysage grandiose de la baie de Saint-Malo. Une magnifique réalisation signée Éric Lequertier.

TEXTE BRUNO WARASCHITZ // PHOTOS NATHALIE PASQUEL MAP-MISE AU POINT

 

 

 

 

UN JARDIN PLEINEMENT INTÉGRÉ

De l’aveu même d’Éric Lequertier qui a œuvré avec toutes ses équipes à la conception et la réalisation de ce jardin, il n’a de cesse de s’imprégner des lieux, des envies des propriétaires. Au point qu’il reconnaît qu’à l’instar de tous les jardins qu’il conçoit, ce jardin aurait probablement pris une forme toute différente avec d’autres propriétaires. « Ma plus grande satisfaction ? C’est lorsque les propriétaires m’ont confessé, une fois le jardin terminé, qu’ils ne parvenaient plus à s’imaginer à quoi il ressemblait auparavant ! » Mieux, encore… Alors que le jardin est soumis à la Loi littoral, étant donné sa situation géographique, l’architecte des Bâtiments de France qui veillait au strict respect des normes lui a confié qu’il avait l’impression que le jardin avait toujours été présent. Un bel exemple d’intégration… Et pourtant, au départ, les contraintes étaient fortes : face à la mer, le terrain est particulièrement escarpé, très difficile d’accès au point qu’il leur a été impossible d’utiliser des engins au cours du chantier.

 

 

A gauche : glycine (Wisteria), Pied japonais au pied de bouleau (Betula), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Terrasse

Pour conserver au maximum le caractère naturel, c’est le choix d’une terrasse aux joints engazonnés qui a été opéré. À la belle saison, la terrasse se mue en salle à manger d’extérieur. Rambarde et piliers ont été rénovés tout en veillant scrupuleusement à la glycine géante qui leur fait face et qui veille au(x) grain(s) depuis une quarantaine d’années.

 

 

Phormium tenax (Lin de Nouvelle-Zélande), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Belvédère

Depuis ce belvédère situé en contrebas immédiat de la maison qui a un riche passé, on embrasse une incroyable vue sur l’une des plus belles parties de la baie de Saint-Malo.

 

 

Magnolia grandiflora (Tulipier en arbre). Tapis de Soleirolia soleirolii (helxine), plante couvre-sol, plante d'ombre. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Ombre tutélaire

Sous l’ombre tutélaire de ce Magnolia grandiflora (tulipier en arbre) qui était déjà présent, le dallage est habillé d’un tapis de Soleirolia soleirolii (helxine), plante couvre-sol qui aime l’ombre.

 

 

Massif à l'ombre : Dicksonia antarctica (fougère arborescente), Vivaces : Hosta et Heuchera (heuchère), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Fougère

Grandiose, cette  fougère arborescente qui se montre pleinement épanouie, voilà qui n’est évidemment pas si courant dans nos contrées, preuve de la douceur du climat malouin. À ses pieds, des Hosta cohabitent avec des Heuchera (heuchère).

 

Echium. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Méditerranéen

Non, on n’est pas sur la Côte d’Azur mais bel et bien sur la Côte d’Émeraude ! Oui, il s’agit bien d’un echium que l’on a plus coutume de croiser dans les régions au climat méditerranéen et qui affiche une santé presque insolente.

 

 

Hakonechloa macra 'Aureola' (herbe du Japon panachée), Graminée, Vivace rhizomateuse,  Feuillage caduc, Feuille striée, Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Cosmopolite

Très cosmopolite, la végétation sélectionnée par le paysagiste ! Cette graminée est une herbe du Japon panachée (Hakonechloa macra ‘Aureola’). On apprécie notamment ses feuilles striées.

 

 

Phormium tenax (Lin de Nouvelle-Zélande), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Épées

On compare souvent les tiges du Phormium tenax (Lin de Nouvelle-Zélande) à des épées, ce qui n’est pas sans écho dans cette région dont l’histoire a été émaillée de combats…

 

 

Une peinture par saison

Dans la conception de ses jardins et tout particulièrement dans le cadre de celui-ci au bord de la baie de Saint-Malo, Éric Lequertier veille soigneusement à l’échelonnement des floraisons et s’attache à ce qu’il reste fleuri si ce n’est toute l’année, au moins une bonne partie. Il se plaît d’ailleurs à comparer le métier d’architecte paysagiste à celui d’un peintre, d’un peintre qui doit renouveler son tableau à chaque saison, qui doit réussir à créer une scène différente pour chaque saison. Noble ambition ! Il concède avoir une nette préférence pour le printemps et l’enchaînement des plantes de terre de bruyère, camélias, azalées, rhododendrons, hortensias et érables du Japon et dont les floraisons se télescopent ou se succèdent.

 

 

Tonnelle avec rosiers grimpants. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

 

Marche avec pavés, derrière : Hakonechloa macra 'Aureola' (herbe du Japon panachée), Graminée, Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Matériaux nobles

Pour descendre vers le niveau inférieur et rejoindre le bord de mer, l’escalier, à l’instar de l’ensemble du jardin, a été conçu à partir de matériaux nobles avec ces authentiques vieux pavés de rue. Depuis ce décor de tonnelles fleuries de grimpantes, on profite d’une vue panoramique.

 

 

Entre les pavés un tapis de Soleirolia soleirolii (helxine), plante couvre-sol, plante d'ombre. Quelques boule de Buxus sempervirens (buis), au pied d'un majestieux figuier (Ficus carica), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

 

A droite : Hakonechloa macra 'Aureola' (herbe du Japon panachée), Graminée, Vivace rhizomateuse,  Feuillage caduc, Feuille striée, Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Calade bretonne

Un chemin en calade de pavés de rue également et dont les joints sont recouverts d’helxine (Soleirolia soleirolii). Superbe ! Encore un élément qui marque, dans les moindres petits détails, le souci d’intégration, d’harmonie avec la nature. Point de béton et de ciment…

 

 

Pas-japonais-dallage

 

Garde-corps en fer. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Garde-corps rénové

Ce cheminement en dalles de pierres Cèdre Gray fournit une impression de sobriété empreinte de classicisme. C’est ici le début du belvédère qui fait face à la maison et dont le garde-corps qui fait le tour a été totalement renouvelé.

 

 

Tapis de Soleirolia soleirolii (helxine), plante couvre-sol, plante d'ombre. A droite : Hydrangea quercifolia (Hortensia à feuilles de chêne), au-dessus : Azalea mollis, Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

 

Rosmarinus officinalis 'Prostratus' (romarin officinal rampant), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Restauration des murs

Parmi le gros œuvre de ce jardin, la restauration de murs de soutènement a évidemment représenté un morceau de choix. Ils ont été remaçonnés en pierres sèches. Et compte tenu du dénivelé, les murs sont légion ! Sur le mur ensoleillé, ici en bois, s’est développé du romarin officinal rampant (Rosmarinus officinalis ‘Prostratus’).

 

 

 

Ficus carica (figuier), arbre fruitier, à gauche : Buxus sempervirens (buis commun), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Magnifique figuier

En arrière-plan de ce magnifique arbre fruitier Ficus carica (figuier), qu’Éric Lequertier qualifie de “symbole de fertilité, d’abondance et d’hospitalité”, on distingue l’une des parties de mur les plus anciennes (xviiie-xixe siècles) qui a nécessité un soigneux travail de rénovation.

 

 

 

Une végétation luxuriante, mélange de plantes exotiques, et de terre de bruyère

 

Massif de plante de terre de bruyère : Rhododendron, Pieris, Hosta. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Profusion

Dans cette partie plus ombragée, une véritable profusion avec ce massif de plantes de terre de bruyère : rhododendron, pieris, hosta, érable du Japon.

 

 

 

Osteospermum ecklonis (Marguerite du Cap), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Microclimat

Même si la notion de microclimat a tendance à faire sourire car les habitants du moindre recoin en France en revendiquent l’existence, la présence de cette Osteospermum ecklonis (marguerite du Cap) en est la preuve vivante !

 

Marguerite du Cap 

La douceur du climat est attestée par la présence de cette marguerite du Cap, originaire d’Afrique du Sud (Osteospermum ecklonis) qui ne résiste absolument pas au moindre gel. Au point que si elle est plantée, elle est utilisée à dessein mais en annuelle. Et c’est bien dommage car cette vivace est magnifique et fleurit de mai à octobre sans interruption. Elle peut afficher d’autres couleurs que le violet (blanc, jaune, orange, rose…) et peut même se montrer bicolore.

 

 

 

Allium cristophii (Étoile de Perse), Feuillage caduc, Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Étoile de terre

Les plus pointus auront immédiatement reconnu les vastes inflorescences en forme d’étoiles de cet ail ornemental Allium cristophii (Étoile de Perse).

 

 

 

Centaurea montana (bleuet des montagnes), vivace. Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Acclimaté

Avec une longue période de floraison qui s’étend d’avril à août, le Centaurea montana ou bleuet des montagnes garantit une touche de couleur au jardin. Très répandu en Finlande, voilà une vivace qui s‘adapte aisément à notre climat.

 

 

Hebe 'Simon Delaux' (véronique arbustive), Paysagiste : Eric Lequertier, Bretagne

Grappes

Une floraison en grappes pour la Véronique arbustive (Hebe ‘Simon Delaux’) qui rendent cette fleur originaire d’Autralie et de Nouvelle-zélande reconnaissable entre toutes. Aussi décorative pour ses fleurs en épi que pour son feuillage.

 

 

Le détail à retenir

Création & réalisation
Éric Lequertier
architecte paysagiste
La Petite Bellevue
35430 Saint-Jouan-des-Guérets
www.ericlequertier.com

 

 

 

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *