CHARGEMENT EN COURS...

Saisissez votre recherche...

Au-delà du design

Partager

Parce que certains confondent design et tape-à-l’œil, voici la démonstration qu’un extérieur doit se montrer raffiné et chaleureux. Qu’il s’agisse de son architecture respectueuse, du choix restreint des végétaux ou de la judicieuse sélection du mobilier, tout est réuni. Attention, on touche à la perfection !

TEXTE BRUNO WARASCHITZ / PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

Migration de la piscine

Tout est parti en quelque sorte de la volonté des propriétaires de modifier l’emplacement de la piscine. Précédemment positionnée à l’endroit du poolhouse actuel, elle ne bénéficiait pas d’une exposition au soleil satisfaisante. Désormais tournée vers l’ouest et jouissant d’une superbe perspective, la nouvelle piscine profite d’un ensoleillement plus durable, quasiment toute la durée du jour. Élément central de cette réorganisation, surtout compte tenu des dimensions du bassin, il a été décidé de créer un niveau dédié. D’abord pour minimiser la pente du terrain qui est tout de même assez marquée. Il a d’ailleurs fallu édifier un mur de soutien sur la partie à débordement. Dans tout le jardin, c’est d’ailleurs une volonté de coller au relief naturel qui a guidé la conception. Autre avantage de ce décroché, inférieur à 1 mètre, cet espace piscine est bien délimité ce qui permet de le mettre en valeur. Même s’il fédère désormais toute l’attention, il n’est aucunement esseulé. Dans la périphérie de la piscine, plusieurs autres espaces, dont un poolhouse géant, ont été aménagés, chacun dédié à un usage spécifique et apte à accueillir les hôtes et leurs invités aux différents moments qui rythment la journée. 

Attraction

À l’origine, la piscine était positionnée à l’emplacement actuel du poolhouse que l’on aperçoit au fond, complètement ouvert. Désormais mise en valeur sur un niveau dédié, elle est devenue le centre d’attraction du jardin par son graphisme épuré.

Déco chaleureuse

Lumière du matin sur cette piscine à débordement qui, bord à bord, a été intégrée à une large terrasse en lames de bois d’ipé. Lampes Foscarini, fauteuils Serralunga, poufs Fatboy, parasols Glatz, voici quelques-uns des éléments du mobilier qui décorent les lieux. Avec en ligne directrice, le design dans son acception belle et chaleureuse. Au premier plan, on rebondit sur les rondeurs des Pittosporum tobira ‘Nana’ taillés en topiaires.

Perspective

Depuis les larges dalles de pierres et la piscine, la perspective atteste d’une situation tout à fait privilégiée pour cette propriété qui, sans que l’on puisse le soupçonner, est située dans le centre de Nîmes. 

Préférer l’original

Au sein de cette alcôve créée pour respecter la pente naturelle et protégée par un garde-au-corps en panneaux de verre transparent, trois poufs rouge signés Fatboy attendent que l’on vienne s’y lover. Il s’agit du modèle “The Original”. Résistant aux intempéries et aux taches, il est devenu, en une décennie, la référence incontestée. L’éclairage est assuré par les élégants lampadaires blancs de Foscarini (collection Havana Outdoor Terra) qui se retrouvent en leitmotiv dans la décoration de ce jardin. Avec leur forme allongée, également disponibles en version suspension, ils comptent pour atout d’éclairer une assez vaste surface.

Variation autour d’une icône

À l’ombre d’un parasol rouge Alu-Twist du fabricant Glatz (disponible en différents coloris et formats), un petit salon composé de quatre fauteuils Barceloneta de Serralunga. Conçue par les studios Deepdesign pour l’éditeur Serralunga, le fauteuil Barceloneta est une variation outdoor de la chaise Barcelona. Véritable icône du design, cette chaise, reconnaissable entre toutes par son profil en forme de “x” légèrement étiré, avait été créée par l’architecte allemand Ludwig Mies Van der Rohe pour l’Exposition universelle qui s’est déroulée à Barcelone en 1929.  

Pour les amoureux de mobilier design

Sous la vaste et haute structure en béton, posée sur des piliers, totalement ouverte, prennent place un ensemble salle à manger pour dix personnes signé Gloster, un bar avec cuisine d’extérieur intégrée et un coin salon composé de plusieurs canapés blancs qui se font face et forment un large carré. Il s’agit de la magnifique collection Cloud chez Gloster.  

Rectiligne

Cette allée rectiligne, tout en succession de dalles de pierres Sinaï, de Granier Diffusion, participe grandement à la touche design de la partie jardin. Toutes aussi larges et longues, toutes de dimensions identiques sauf une ce qui engendre une rupture bienvenue. L’allée emmène vers deux chaises longues de la marque Manutti. De chaque côté, des massifs de graminées Stipa tenuissima (Cheveux d’ange) avec quelques Gaura lindheimeri.

Téléscopage

Au-delà de ce duo de fauteuils et de cette lampe Bloom à l’ombre tutélaire d’un olivier, saluons le mariage improbable entre ce vestige de l’époque romaine conservé à l’abri de la cage en verre et cette végétation typiquement provençale à laquelle s’est adjoint un duo de sagou du Japon (Cycas revoluta) encadrant quelques Pittosporum tobira ‘Nana’.

Tout en terrasses

C’est une succession de terrasses qui sert d’aménagement pour l’arrière de la propriété. Une bonne astuce pour donner l’impression que les surfaces sont plus petites qu’elles ne le sont en réalité. Et surtout chaque terrasse s’est vue confier un rôle bien déterminé, la petite fontaine est suivie d’une salle à manger sous son parasol et pour finir avec un coin salon à l’abri d’un large voile d’ombrage. Tout en conservant l’effet de perspective, chaque espace s’est vu octroyer un usage bien spécifique.

Vestige romain

Magnifique sujet, cet olivier a été ajouté par les équipes de Derbez, non sans quelques difficultés pour son transport dans les artères de Nîmes… À ses pieds, sous cette dalle en verre, repose un vestige des remparts datant de l’époque romaine. Voilà qui n’est pas banal ! Les propriétaires ont choisi délibérément de mettre en valeur cet élément de patrimoine, désormais pleinement visible. Une belle réussite et qui rend cet exceptionnel jardin encore plus unique.

Effet sculpté

Émergeant d’un massif de graminées (Stipa tenuissima), sculptées par le vent et le soleil, et des Pittosporum tobira ‘Nana’, savamment sculptés en boules, une sculpture en bronze d’Alain Taligrot.   

l’idée déco 

En tout point, une décoration qui fait la part belle au raffinement dans le registre du mobilier tout comme pour la sélection des végétaux.

Uniformité

En bordure de l’allée, en massifs relativement clairsemés ou en isolés, Stipa tenuissima et Pittosporum tobira ‘Nana’ sont une nouvelle fois plébiscités.   

Graphisme

Sur un lit de galets blancs, de gauche à droite, Cycas revoluta (sagou du Japon), Pittosporum tobira ‘Nana’ et Dasylirion, qui redoutent le gel, ajoutent du graphisme au jardin.   

le détail à retenir

Entre les dalles, c’est de la pelouse synthétique qui a été posée. L’eau, très calcaire, aurait pu avoir tendance à produire des taches sur cette pierre très blanche. En termes d’entretien, un souci en moins et une bonne idée à retenir !

Graminées vedette

Dorées par les rayons du soleil, les graminées (Stipa tenuissima) apparaissent évidemment en grande vedette. À l’arrière-plan, un rideau végétal de bambous (Phyllostachys bissetii) a été édifié pour protéger du voisinage. En plus du mur en pierres du Gard dans lequel trois meurtrières ont été nichées des plaques d’inox qui sont éclairées de nuit. Au premier plan, dans une potée Ravel, un Cycas revoluta (sagou du Japon).

éminemment design, ce jardin fait l’apologie d’un mobilier et de végétaux tout en sobriété.

Zen

Ambiance zen et clin d’œil aux jardins d’inspiration japonisante, sur cette terrasse enclavée entre l’arrière de la maison et une haie de bambous (Phyllostachys bissetii) à grosse feuille qui fait office d’écran et sert de séparation avec le voisinage. Sculpture en céramique rouge de Florence Goellner, située à Aiguës Vives, dans le Gard.

Fraîcheur

Un second coin salle à manger (mobilier Gloster) à l’abri d’un parasol (Royal Botania), et qui permet de profiter de la fraîcheur apportée par le mur de bambous. Grâce à l’éclairage fourni par plusieurs lampadaires Havana Outdoor Terra de Foscarini, l’été, les soirées peuvent ainsi se prolonger jusqu’au bout de la nuit ! 

La couleur de la déco

Dans ce jardin pratiquement dépourvu de fleurs, la propriétaire, très férue de déco, a voulu compenser cette absence voulue par des touches de couleur rouge apportées par le mobilier. Pour le reste, ce sont le blanc et le noir qui sont de mise, dans la lignée du raffinement de l’ensemble de la décoration de ce jardin. Qu’il s’agisse du mobilier signé Gloster, Serralunga, Manutti, Royal Botania ou des végétaux qui mettent en valeur des oliviers, des graminées, des bambous, des Pittosporum tobira ‘Nana’, tout a été choisi avec goût. Dans le choix des végétaux, les équipes de Derbez sous la direction du paysagiste Guy Perrin ont eu également à prendre en compte les écarts de température que l’on enregistre dans cette région où l’humidité et le froid succèdent à des épisodes de chaleur. 

Jeu d’eau

Une fontaine conçue spécialement pour ce jardin et qui enchaîne une lame d’eau avec canal et petits jets d’eau. Le tout délimité d’un marbre noir. Au sol, en plante couvre-sol, on reconnaît Dicondra repens (Dischondra rampant). 

création & réalisation www.derbez.fr
POUR PLUS DE DÉTAILS :

Vous pourriez être aussi intéressé par...

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × 5 =

Découvrez les créations des paysagistes du monde entier pour créer et imaginer vos extérieurs design