CHARGEMENT EN COURS...

Saisissez votre recherche...

La maison sur l’océan

Partager

Au beau milieu des Keys, à mi-chemin sur la route entre Miami et Key West, ce petit hôtel, Ocean House, de seulement huit suites est une invitation à la détente et au repos dans un cadre verdoyant, les pieds dans l’eau.

TEXTE BRUNO WARASCHITZ / PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

Un jardin botanique et d’agrément 

À mi-chemin entre les immeubles et les longues plages de sable blanc de Miami Beach et l’envoûtante cité de Key West, à l’extrémité de ce chapelet d’îles qui s’égrènent sur des centaines de kilomètres et rejointes par une unique route, ce petit hôtel Ocean House se niche entre la végétation et l’océan. Un refuge pour ses hôtes en quête de tranquillité, de soleil et de mer mais aussi un petit paradis pour tous les amateurs de botanique. Limité à seulement huit suites toutes situées face à la mer dans une seule et même bâtisse, Ocean House est un lieu où l’on profite d’une situation privilégiée puisqu’on a l’impression d’avoir définitivement abandonné les affres de la civilisation, pourtant à deux pas. Outre l’accueil chaleureux de l’équipe, c’est à son jardin entièrement réhabilité par Craig Reynolds, qu’on en vient à oublier que l’on est en train de séjourner dans un hôtel. Riche de sujets typiques des Keys et des régions tropicales, il nous transpose dans une visite pédagogique que ne renierait pas un jardin botanique ! Tout en restant un jardin d’agrément avec sa piscine et son accès à une petite plage privée.

From cuba 

Un coin repas niché dans la végétation et à l’ombre de Roystonea regia syn Roystonea elata, aussi appelé palmier royal ou palmier royal de Cuba. Comme son nom l’indique, il est originaire de Cuba. Massivement importé en Floride dans les années 1920, il est dorénavant devenu courant. Il peut atteindre une hauteur de 20 mètres.

Corail 

On n’y est évidemment pas habitué mais ces murets faisant office de séparation sont en pierres de corail. Elles sont extraites de carrières qui se situent en Floride. La présence de cette pierre de corail comme élément minéral au jardin apporte un élément naturel qui se retrouve en symbiose avec le cadre bord de mer de ce jardin.

l’idée déco 

Dans cet hôtel les pieds dans l’eau, une promenade dans son jardin se transforme en une visite éducative d’un jardin exotique.

Ambiance palmier 

Ambiance palmier pour ce jardin d’hôtel mais pas seulement ! Coccothrinax miraguama et Sabal palmetto trônent au fond près de la bâtisse où se côtoient les huit suites quand, au pied d’un Roystonea regia (palmier royal), gît Clusia rosea ‘Nana’, un arbuste persistant. Plus rare et étonnant, le dallage est réalisé en pierre de corail ce qui semble relativement répandu dans la région des Keys et en Floride, plus généralement. 

Jusqu’à la mer  

Sur cette vue prise depuis une chambre au premier étage, on embrasse l’ensemble de la structure du jardin jusqu’à la mer.

Épiphyte

À l’instar de tous les philodendrons, ce Philodendron gloriosum, à feuilles persistantes, provient des forêts tropicales humides d’Amérique centrale et du Sud. C’est une plante épiphyte… ce qui signifie qu’elle aime les arbres… 

Petites épines 

Neoregelia ‘Bossa Nova’ se distingue par ses feuilles amples qui peuvent parfois être tachetées ou marbrées. On les retrouve bordées par de petites épines. Ces mêmes feuilles qui ont tendance à changer pour des couleurs assez éclatantes à l’époque de la floraison.

Bicolore 

Un palmier de plus ! Coccothrinax miraguama est originaire des régions côtières de Cuba. Il se caractérise par un tronc fin et par des feuilles assez amples bicolores, vertes à l’extérieur et argentées à l’intérieur. 

En extérieur  

Et encore un philodendron  que l’on découvre en extérieur alors que, dans nos contrées, il se mue en plante d’intérieur : Philodendron sp. ‘Weeks hybrid’ dont les feuilles peuvent atteindre des dimensions impressionnantes.  

Frondes 

Voici une fougère, Polypodium scolopendria syn. Microsorum scolopendria (Fougère patte de lézard) dont les frondes peuvent s’élever à 1 mètre. 

 Vivement l’été 

Bien pratique, cette vivace, Liriope nain, supporte à peu près toutes les expositions. Elle se reconnaît à ses tapis persistants qui la font ressembler à de l’herbe formée en touffes. Pendant l’été, elle laisse s’échapper de petites fleurs bleu-violet du meilleur effet.

Fleurs blanches 

Reconnaissables entre toutes, les couleurs pétantes de cet arbuste épineux et grimpant : Bougainvillea x spectabilis (bougainvillée). Contrairement aux apparences, elles ne sont pas dues à ses fleurs qui sont blanches.

Brasero 

Autour d’un brasero construit avec des plaques de pierres de corail, des fauteuils de marque Polywood pour profiter du bord de mer même quand la température vient à se “rafraîchir”, une notion évidemment toute relative… 

Invitation 

Sur un fond de plage où se dressent des Cocos nucifera (cocotier), on distingue, au premier plan,  Zamia floridana et, à droite, Spartina bakeri, une graminée qui a pour habitude de pousser à proximité des plages ou des étangs. Elle est parfois plantée pour son action dans la lutte contre l’érosion dans les zones en bord de littoral.  

Ces deux chaises longues sont une irrésistible invitation à la paresse…

Bleu marine  

Quand le bleu de la piscine trouve sa continuité dans le bleu de l’océan Atlantique…

Création & réalisation : Craig Reynolds
POUR PLUS DE DÉTAILS :
Article précédent

Vous pourriez être aussi intéressé par...

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

16 + 19 =

Sur le même sujet

En savoir plus...

Découvrez les créations des paysagistes du monde entier pour créer et imaginer vos extérieurs design