CHARGEMENT EN COURS...

Saisissez votre recherche...

Petit îlot naturel

Partager

Associant la virtuosité technique à la biodiversité, l’élégance à la convivialité et l’esthétique à la modernité, ce petit jardin de ville est un havre enchanteur.

TEXTE PATRICK MIOULANE / PHOTOS NATHALIE PASQUEL WWW.JARDINS.PHOTOS

La perfection dans les détails

Conçu par Ian Hammond, qui est responsable de l’assortiment végétal des jardineries Squires en Angleterre, ce jardin de ville d’à peine 300 m2, met en exergue l’exceptionnelle maîtrise des jardiniers britanniques en matière d’association végétale et d’harmonie dans la structuration de l’espace. Recherchant en priorité la relaxation et la convivialité, ce jardin se décline dans des tonalités douces, mais suffisamment soutenues pour ne jamais paraître mièvres. Bleus et violets associés aux jaunes à aux orangés composent des contrastes élégants et lumineux, jamais agressifs. Des lignes géométriques simples se sont imposées pour le tracé, avec une allée qui circule autour du bassin rectangulaire. Une des idées astucieuses vient de la terrasse en bois, légèrement surélevée (la valeur d’une marche) et qui surplombe partiellement le plan d’eau. Cela casse le dessin trop formel du bassin, tout en créant un effet de relief tout à fait opportun sur ce terrain plat. Il en est de même pour le petit muret en rondins de bois. Discret, facile à réaliser, il structure bien le massif principal et crée une séparation visuelle réussie avec la zone réservée à la salle à manger d’extérieur. Tout comme le plan d’un logement, un beau jardin se définit en espaces, aménagés différemment selon leur fonctionnalité. Notez enfin, les gracieux mouvements, tout en souplesse, que génèrent les plantations ; des vagues aux nuances subtiles qui apaisent le regard et permettent de jouir du lieu.

Un bel éden urbain

Tout l’esprit du jardin contemporain est résumé dans ce jardin : l’eau qui coule et sert de miroir au ciel, le mur végétal, les espaces de détente et de dégustation et une végétation choisie dont Geranium ‘Rozanne’ et le rosier ‘The Lark Ascending’ (Austin), une des nouveautés de l’automne 2014.

Un peu de fraîcheur

Une belle touffe de cognassier (Cydonia oblonga) apporte un peu d’intimité au coin repas, tout en ombrageant un massif composé de deux cultivars d’hortensias : ‘Black Steel Zebra’ (blanc) et ‘Zorro’ (bleu) et d’une belle touffe de digitale ‘Illumination Pink’, une forme hybride toute nouvelle.

Plantation rythmée

Les boules de buis tempèrent l’opulence désordonnée des Geranium ‘Rozanne’, Salvia nemorosa ‘Caradonna’, Heuchera ‘Black Taffata’ et Euphorbia characias qui composent ce massif facile à réaliser, mais exemplaire.

Dynamique colorée

Toujours structurée par trois boules de buis, cette autre partie du massif oppose les tons orange des achillées, Crocosmia ‘Lucifer’ et benoîtes (Geum ‘Tangerine’), avec le bleu violacé des agapanthes ‘Midnight Star’, et en bordure le foisonnement des Erigeron karvinskianus.

Décor écologique

En apparence incongru par son aspect rustique dans ce décor urbain sophistiqué, le muret en rondins de bois structure le massif, mais s’il peut servir à alimenter un brasero, il constitue surtout un abri naturel efficace pour les insectes auxiliaires attirés par la diversité des fleurs. 

Total relax

Partiellement posée sur le bassin, la terrasse en bois exotique accueille un confortable salon en teck (Westminster). Dans le massif, outre les incontournables boules de buis, on reconnaît le feuillage glauque d’Euphorbia characias, la panachure blanche d’Hosta fortunei ‘Patriot’, le feuillage rouge d’Heuchera ‘Cherry Cola’ et les fleurs bleues des verveines.

Un jardin accueillant, Protégé du voisinage urbain, par la tapisserie vivante d’un mur végétal.

Convivialité gourmande

Accueillant huit convives, la table en iroko et acier (Cole Henley) intègre un barbecue au gaz, ce qui assure des moments de partage fort agréables. Le coin repas s’adosse à un mur végétal composé de laurier-sauce, divers cultivars d’heuchères, Bergenia crassifolia et Erigeron karvinskianus.

Plaisirs de l’eau

Parfaitement intégré au dallage qui joue le rôle de margelle, le bassin se donne une touche naturelle avec ses berges et son fond de galets. Il est entouré de plantations généreuses dont des Penstemon hybrides et des agapanthes ‘Midnight Star’. Plantés les pieds dans l’eau, le souchet (Cyperus alternifolius) et le scirpe (Schoenoplectus tabernaemontani ‘Zebrinus’) apportent une petite touche exotique.

Richesse végétale

Hormis la zone de circulation qui délimite en partie les contours du bassin, on ne distingue quasiment pas de zone de transition entre les plantations. Les espèces semi-aquatiques émergent des graviers, tandis que le massif se fait remarquer par sa densité avec une bordure de campanules (Campanula poscharskyana).

l’idée déco

Le mur fontaine qui attire le regard vers le mur végétal, tout en créant un effet de mouvement et en générant une sonorité continue et relaxante.

Détente en beauté

Le salon de jardin en teck d’Indonésie (modèle Venetian de Westminster) associe confort et esthétique grâce à sa ligne ajourée. Confortablement installé, on peut admirer la fontaine murale et le mur végétal tout en profitant du murmure de l’eau.

Subtiles associations

Outre son indéniable réussite esthétique, la composition végétale de ce jardin a été réalisée en choisissant des espèces capables de se prémunir les unes les autres contre d’éventuelles attaques parasitaires, notamment des pucerons.

Paysagiste : Ian Hammond
POUR PLUS DE DÉTAILS :
Article précédent

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 − trois =

En savoir plus...

Découvrez les créations des paysagistes du monde entier pour créer et imaginer vos extérieurs design